SNAPCHAT ARRÊTE DE VENDRE DES FILTRES PAYANTS

SNAPCHAT ARRÊTE DE VENDRE DES FILTRES PAYANTS

none

Le «Lens store» lancé en novembre dernier par Snapchat fermera ses portes à partir de ce mois, a annoncé l´app de partage d’images éphémères sur son site. Cette boutique, disponible seulement dans certains pays, offre la possibilité aux utilisateurs de garder de façon définitive les filtres permettant d’ajouter des effets animés à leurs selfies, comme le fameux vomi arc-en-ciel, en les achetant.

A compter de cette date, les filtres animés payants ne seront donc plus disponibles. Snapchat va en revanche toujours proposer des filtres gratuits, qui passeront des 7 actuels à 10 par jour. Les personnes qui ont payé pour obtenir des filtres pourront les conserver, a assuré Snapchat.

La firme, qui n’a pas motivé la décision de cette fermeture précoce et inattendue, a expliqué que les utilisateurs achetaient «plusieurs dizaines de milliers» de filtres animés chaque jour. Cela n’était sans doute pas suffisant pour Snapchat qui préfère sans doute se concentrer sur les filtres sponsorisés. Selon le «Financial Times», ils permettent de lui rapporter entre 450’000 et 750’000 dollars par jour, rapporte Fortune.

Les opérateurs MAROCAIN ont bloqué les appels gratuit sur WHATSAP, VIBER ET SKYPE

Les opérateurs MAROCAIN ont bloqué les appels gratuit sur WHATSAP, VIBER ET SKYPE

none

Finis les appels gratuits par la VoIP au Maroc, ou presque, car le blocage n´est pas encore total sur le WIFI. Les appels via WIFI fonctionnent par intermittence. Par contre, quand le téléphone est connecté au réseau 3G ou 4G, le blocage est quasi total. Il arrive qu´une communication sur réseau 3G ou 4G passe, mais c´est exceptionnel.

Malheureusement pour les usagers de la VoIP, aucun opérateur ne fait exception. Les trois opérateurs télécoms du royaume, a savoir Maroc Telecom, Meditel et Inwi, viennent tous de bloquer l’utilisation des applications de VoIP.

l´information a été vérifiée de sources sures dans le domaine des télécoms.

L´autorité réglementaire stipule de ce fait que seuls les trois opérateurs télécoms peuvent fournir ces services, et par ricochet, bloquer les services populaire tels que Skype, Whatsapp et Viber.

Les raisons derrière ce blocage sont claires : la présence de ces applications dérange et constitue un manque a gagner pour les opérateurs. «  La VoIP est le cauchemar des opérateurs télécoms. Les applications qui proposent ces services font baisser certainement leurs recettes, surtout avec l´avènement de la 4G ».

Selon les Youtoubeur, l´évolution technologique nécessite un renouvellement de la politique des opérateurs télécoms au Maroc. «  La ligne téléphonique traditionnelle est en train de se faire dépasser. Aux États-Unis par exemple, la VoIP est tout à fait légale, ce qui a incité les opérateurs télécoms a plus de créativité, en se penchant sur les offres Internet plutôt que les offres télécoms ».

D´après les réseaux sociaux les marocains on fait une pétition sur internet concernant ce dernier et a était partager pour être signer en attente d´une prouve du contraire.

WISSAME GIVE AWAY

WISSAME GIVE AWAY

E-commerce Graphic Space Social Media Technologie Web Marketing Work

Wissame a mis en place une stratégie de travail construite a la base de fidélisé notre audience et rapprocher une communauté différente pour élargir nos connaissances et réalisations, quoi que ce soit votre projet wissame est prête de vous guider a mieux montrer vos idées sur le web.

Le 10 décembre un concours a étai annoncer sur la page facebook de l’agence qui permet de gagner un website, une identité visuelle ou un certificat wissame security (CWS) on aimant la page, publier le post du concours et avoir le max des j´aimes sur leur partage.

Faire parti de la liste des réalisations d´une agence qui a réalisé des projets a des clients tel que TIBU, MELANY BROWN et plusieurs. N´hésitez pas a participez.

La technologie VSAT !!

La technologie VSAT !!

Technologie Web Marketing

Les opérateurs Iam et Inwi vont effet pouvoir utiliser la technologie VSAT pour leurs services de télécommunications dans un avenir proche. Selon <L’Économiste> dans son édition du 9 novembre, “le gouvernent s’apprête” à valider le projet de texte qui approuvera l’octroi de licence, dont l’appel à concurrence avait été lancé par l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT) en avril 2015.

L’enjeu est de taille. Selon un spécialiste des télécommunications contacté par le HuffPost Maroc, le VSAT devrait permettre de désenclaver les zones du Maroc où la couverture du réseau laisse à désirer. La technologie est déjà très utilisée dans les nations en voie de développement: la VSAT est par exemple disponible dans près d’une quarantaine de pays d’Afrique subsaharienne.

La VSAT signifie “terminal à très petite ouverture”. Il s’agit d’une technique de communication par satellite. L’antenne VSAT est de petit diamètre (1 à 3 mètres) et nécessite peu de moyens au sol. Le VSAT peut donc être utile pour relier un petit site aux réseaux de communication. A vrai dire on aura pas trop besoin d’internet ! Pas au vrai sens.

Et savez vous que Trois opérateurs (Space Com, Gulfsat et Nortis) possèdent pourtant déjà des licences au Maroc, sans que le secteur des télécoms ne connaisse une avancée notable, et une nouvelle information que peut être vous la connaissez pas. La technologie VSAT pourrait pourtant s’imposer comme une solution alternative viable dans certains territoires face à l’absence de l’ADSL.

De plus en plus d’entreprises bloquent l’accès aux réseaux sociaux

De plus en plus d’entreprises bloquent l’accès aux réseaux sociaux

Work

“Suffit-il d’avoir le choix pour être libre ?” Le sujet du bac philo proposé aux élèves de la section S devrait faire réfléchir la génération Y, hyperconnectée. Les débordements verbaux de ceux qui, au travers des réseaux sociaux , véhiculent une mauvaise image de l’entreprise ou divulguent des informations confidentielles sont de plus en plus surveillés et… sanctionnés ! Les entreprises sont deux fois plus nombreuses qu’en 2012 à avoir pris des mesures disciplinaires à leur encontre, depuis le simple rappel à l’ordre jusqu’à la rupture du contrat de travail pour faute grave. C’est ce que révèlent les résultats d’une enquête réalisée par le cabinet d’avocats Proskauer auprès d’une centaine d’entreprises de différents secteurs.